Quelques exemples de métiers suite au master Génie des Procédés parcours FTPA

L'objectif de cette page est de présenter quelques métiers exercés par d'anciens étudiants. Les noms des métiers, des secteurs, des entreprises sont mentionnés, mais bien évidemment pas ceux des anciens étudiants.

Exemple 1 : ingénieur d’études fluides

  • Mission : Effectuer un appui technique sur l'ingénierie de systèmes hydrauliques tels que la collecte et le traitements des effluents hydrauliques (huiles, eaux de pluies, débordements, éventuelles ruptures de tuyauterie(s),...), d'établir et mettre à jour des documents d'ingénieries qui serviront aux futurs opérateurs à partir de retours fournisseurs (schémas PID, notes d'études, synthèse système(s)).
  • Secteurs : Unités de recherche et de développement de groupes industriels, entreprises de consulting
  • Entreprises : Assystem,

Exemple 2 : ingénieur d’études et de développement numérique

  • Mission : Effectuer un appui technique sur l'ingénierie des systèmes et des procédés en utilisant les outils numériques CFD ou multiphysique de l’ingénieur (Comsol, Fluent Ansys, autres). Mener des études d’optimisation pour des entreprises prestataires. Se former régulièrement aux nouveaux outils.
  • Secteurs : Centres de développement de groupes de tout secteur industriel, notamment chimie, hydraulique, nucléaire, …
  • Entreprises : Inopro, Comsol

Exemple 3 : docteur en Génie des Procédés et en mécanique des fluides complexes

  • Mission : Acquérir des compétences fortes et une expertise tout au long d’un projet de recherche. Être ouvert d'esprit, s'informer, travailler en collaboration, s'adapter. Mettre en œuvre une méthodologie de recherche adaptée (définir des objectifs, élaborer une démarche, faire des enquêtes de terrain, ). Communiquer des résultats (rédiger un mémoire, faire des points d'étapes, présenter à l'oral). Réinvestir ses compétences dans d’autres domaines ou à d’autres objectifs que ceux de la recherche.
  • Secteurs : Recherche publique ou privée, R&D en génie des procédés, et de la mécanique des fluides complexes
  • Entreprises : CNRS, laboratoires de recherche universitaires, unités de recherche et de développement de groupes industriels

Exemple 4 : ingénieur en recherche et développement – ingénieur R&D

  • Mission : Analyser les demandes de projets de création ou d’amélioration de produits, procédés ou méthodes d’analyse. Etre force de proposition en matière d’innovations. Imaginer des technologies inédites, améliorer des procédés de fabrication, optimiser la qualité. Produire des prototypes et implanter industriellement des process.
  • Secteurs : bureaux d’études en hydraulique et/ou aéraulique, entreprises de consulting, start-up
  • Entreprises : Ad ingénierie